Installer confortablement bébé sur son transat

De nombreux parents, notamment parmi les jeunes, ne peuvent pas se passer de transat pour bébé. La raison en est toute simple : ce dispositif ingénieux leur permet d’installer confortablement leur petit bout. Ils pourront ensuite vaquer à leur occupation dans la même pièce en sachant que le bébé et en sécurité et qu’il ne s’ennui pas. Généralement, il pourra s’en servir depuis sa naissance jusqu’ à environ 7 mois, soit 9kg. Grâce à cet accessoire, il peut observer son environnement sans risque et commencer à interagir avec. De même, le transat lui procure un grand confort et lui permet de s’assoupir ainsi que de prendre ses repas. Mais si le transat est d’une importance capitale, il faut savoir que tous les transats ne se valent pas. Ainsi, voici quelques critères à prendre en compte avant d’acheter le transat de son bout de chou.

Le condort : premier critère de sélection

Le transat s’avère être d’une grande praticité lorsque le bébé commence à s’ouvrir au monde qui l’entoure, c’est-à-dire entre 2 et 3 mois. Pour les parents, il s’agit d’un objet d’une grande praticité puisqu’il leur permet de cuisiner, travailler, faire le ménage ou regarder la télévision pendant que le bébé est confortablement installé. Pour commencer, vous devez prendre en compte l’âge de votre bout de chou. En effet, tous les modèles ne conviennent pas aux nouveau-nés. Le transat idéal pour un bébé durant ses premiers jours doit être équipé de coussins réducteurs. Optez pour un transat-pouf qui prodiguera une assise enveloppante et douillette à votre tout petit. Le confort sera d’ailleurs votre tout premier critère de sélection. Le transat doit pouvoir maintenir correctement son dos et lui permettre de se placer dans une position allongée ou assise. Pour ce qui est de l’hygiène, préférez un transat déhoussable. De ce fait, il sera plus facile à assainir et à replacer.

Autres aspects à prendre en compte

En second lieu, mais pas des moindres, vient le critère de la sécurité. Le transat choisi doit pouvoir répondre à certaines exigences, notamment en termes de stabilité, de fiabilité et de robustesse. Privilégiez les modèles proposant des harnais cinq points au profit que ceux qui n’en proposent que trois. Troisièmement, vous devez définir si le transat en question sera nomade ou sédentaire. Restera-t-il au salon ou l’emmènerez-vous lors d’un pique-nique par exemple. Si vous préférez cette option, vous devrez investir dans un modèle facile à démonter ou à plier. Les accessoires constituent également un critère important car ils contribuent à l’éveil de votre bébé. Optez pour les modèles qui présentent une arche de jeux composée de petits objets et de peluches à attraper. Ce sera d’autant plus ludique si ces jouets émettent un son et se balancent. Il existe également des transats très pratiques qui diffusent des berceuses ou qui sont équipés de système de vibrations, servant à endormir votre bout de chou. D’ autres encore peuvent se transformer en véritable sièges pour enfant et peuvent ainsi servir durant des années.

« Rangement et déco pour chambre bébé

Techniques d’aménagement pour accueillir ses deux enfants »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *